top of page

MARCHE URBAINE VIRTUELLE /WIMEREUX - ÉPISODE 2

Depuis sa création l’association WIC s’inquiète de l’urbanisation galopante, de l’augmentation exponentielle des locations de tourisme et des résidences secondaires au détriment d’habitats pour des familles qui ne parviennent plus à se loger tant en location qu’en acquisition propre. La ville de Wimereux devient une marque et son attractivité de plus en plus forte n’est pas contrecarrée par une action efficace, structurée et pérenne des politiques locaux pour limiter cette expansion de l’immobilier touristique et de résidence secondaire.

Afin d’amorcer une discussion et d’envisager des moyens concrets pour répondre à ces problématiques, une déambulation urbaine virtuelle est proposé par Jacques et Didier. Vous trouverez ci-après un résumé de ces projets et de divers autres points abordés, en cheminant du Sud au Nord, du camping municipal jusqu’au Chemin des Oies.


Cette semaine l'épisode 2 (station 7 à 11 !)

Si vous avez raté l'épisode 1, le post du 11 décembre est toujours sur le blog!

7–La rue Léon Fayolle

La chaussée de la rue Léon Fayolle et l’extrémité de la rue du Général de Gaulle ont été refaites permettant une circulation apaisée entre autos, vélos et piétons. Cela grâce à la suppression des trottoirs, la réduction de la vitesse automobile à 20 km/h et au double sens de circulation des vélos. Cet aménagement-réalisé dans le cadre de l’Euro-Véloroute EV4-est techniquement intéressant, mais il reste ponctuel. Il ne s’inscrit dans aucun plan d’ensemble de réfection de la voirie, de la circulation des personnes à mobilité réduite,des déplacements en vélo ni de la végétalisation des rues.


8–Les quais du Wimereux

Les grandes lignes de ce projet ont été présentées en Commission et en Conseil Municipal en Septembre dernier.Le projet se déroulera en trois phases:du viaduc au pont Carnot, puis jusqu’au pont Napoléon, puis jusqu’à la mer. Le projet qui a été rapidement commenté en Commission,mériterait une séance publique. Quatre points sont clairement définis:

-La destruction de l’actuel Office de Tourisme et son remplacement par un Carillon.

-La suppression de la fontaine, la construction, entre la Mairie et le Bâtiment Administratif,

d’un nouvel Office de Tourisme et d’une halle permettant d’y loger un marché couvert

-La reconstruction du Pont Napoléon

-La surélévation de la digue Nord et la réalisation de brises lames le long de celle-ci


9–Rue Pierre André Wimet, rue de l’Avancée, Stade Victor Lemoine

Des logements–privés comme publics–situés dans ces rues sont vides, parfois depuis des années. Des exemples:

-Rue PA Wimet: un immeuble collectif privé est vide depuis des années,le logement de

fonction au-dessus de l’école Kergomard (Ville) l’est également

-Rue de l’Avancée: un bâtiment est vide depuis des années

-Stade Victor Lemoine (Ville): le logement est vide depuis quelques mois


10–Les Apprentis d’Auteuil

Important projet immobilier sur les trois parcelles non construites situées au Nord de l’Ecole Jeanne d’Arc (cf plan cadastral ci-dessous). Une partie des terrains est municipale, l’autre appartenait aux Apprentis d’Auteuil et a été vendue à un promoteur pour ce projet.

Aujourd’hui le projet est suspendu. Le permis de construire n’a pas été délivré. L’un des problèmes est l’étroitesse du chemin d’accès au site.


11–Rue Jeanne d’Arc

Le permis de construire d’un immeuble de 18 étages en lieu et place de l’actuelle maison blanche a été validé en appel. Les avis défavorables de l’Architecte des Bâtiments de France et de l’architecte conseil de la ville de Wimereux n’ont pas été suivis. L’affaire doit être portée en Cour de Cassation par la Mairie de Wimereux.

A noter le caractère dangereux des sorties de parking : une sortie de parking souterrain débouche sur la descente à la mer et mène au virage de la rue Jeanne d’Arc et une autre sortie, de parking aérien, débouche rue Jeanne d’Arc.


A BIENTÔT POUR L’ÉPISODE 3 !

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page